Thé en sachet et thé en vrac

thé en sachet

Le thé n’est pas réservé aux connaisseurs, à ceux pour qui mon premier article parlait. Il y a aussi tous ceux qui boivent le matin un thé en sachet, ceux qui se servent à la machine à café de leur entreprise (vous êtes courageux), ceux qui aiment uniquement les thés très parfumés.

Le «vrai» thé

Pour les adeptes du thé, souvent, ceux qui utilisent des sachets ont tort.
En même temps, ils hurlent aussi au scandale quand on sucre son thé ou qu’on y rajoute du lait (mais je vous aime quand même! :p).
En réalité, chaque peuple a sa manière de consommer son thé, pour exemple :
– en Inde, le massala chaî, se boit avec du lait, du sucre et comprend diverses épices et Amandes ou autres noix oléagineuses en poudre qui peuvent être rajoutés.
– au Tibet, on le prépare plutôt avec du sel et du beurre de yak (souvenez vous de cette scène de « Sept ans au Tibet » où la femme de Peter offre le thé à Heinrich pour lui dire au revoir).
– au Maroc, le thé est infusé avec de la menthe fraîche et du sucre.

Pour ma part, je pense que c’est surtout une question de goût.
Qu’est-ce qui est important dans cette tasse que l’on boit ?
Pour moi, c’est le moment de pause que l’on s’octroie même des fois sans s’arrêter de travailler, ce moment de convivialité (avec des amis ou des collègues), ce moment où on se réchauffe (la tasse de thé que l’on garde plus que nécessaire dans ses paluches glacées)…

Si vous aimez faire infuser de l’herbe à chat et le boire allez-y. Personnellement je vous accompagnerai avec un bon Darjeeling !
Par contre, il est vrai qu’il est intéressant de respecter les coutumes, qui ont souvent un sens : le thé anglais se trouve adouci par le lait, le thé japonais sublimé par l’absence de sucre.

Le thé en sachet

Les sachets contiennent souvent du thé de plus basse qualité. Il s’agit parfois de brisures de thé voire de poussière de thé alors qu’il est important pour que la feuille de thé diffuse toutes ses saveurs qu’elle puisse s’épanouir au contact de l’eau chaude.thé sencha
Le propre du sachet est de cacher le thé (du moins tant que l’on n’en déchire pas le contenant !) donc il n’est pas rare de voir des mélanges plutôt qu’un thé unique respectant son appellation ainsi que de trouver des bouts de n’importe quoi.

Il paraîtrait également selon ce site que les sachets de thé de basse qualité contiendraient beaucoup de fluor ce qui est mauvais pour la santé.
Ils seraient aussi souvent riches en pesticides et autres produits pas très ragoûtants : Mademoiselle thé a analysé dans un de ses articles un test paru dans 60 millions de consommateurs portant sur 30 sachets de thés différents et qui est, on pourrait dire, assez effarant, si ce n’est que l’on sait très bien qu’aujourd’hui la pollution est partout, y compris dans nos assiettes ou tasses.

Le sachet en lui-même est aussi important puisque par exemple la présence d’agrafes donne une saveur astringente à la boisson.
Au départ, ce qui date de la dynastie Tang en chine (608-907) tout de même, les sachets servaient à transporter le thé et non à le faire infuser. C’est Thomas SULLIVAN au début du XXème siècle qui s’est mis, suite à une erreur de sa part, à les faire directement infuser. Il les a ensuite commercialisés de cette manière.
Par la suite la constitution du sachet a subi beaucoup de transformations pour permettre aux feuilles de mieux se diffuser et de ne pas être altérées par des éléments extérieurs (agrafes, plastiques…).

Un des autres défauts des sachets, selon moi, est le manque de diversité : il est rare de trouver des thés japonais ou des pu’erh par exemple.

Pourquoi ça reste une des manières les plus utilisées pour consommer le thé ?

Parce qu’il y a forcément des avantages sinon ça ne serait pas utilisé à 75 % par les français selon PLK.
Ce qui le rend si attractif est en premier son aspect pratique, « aujourd’hui, il serait difficile pour beaucoup de buveurs de thé d’imaginer la vie sans eux » lit-on sur le site Tea Council UK (site en anglais).
On peut l’amener sur son lieu de travail sans se coltiner sa théière qui, reconnaissons le, n’est pas très discrète.

Il y a aussi une facilité d’achat, on trouve du thé en sachet au même endroit que tout le reste de ses courses.
Ce sont des arguments auxquels même moi je ne suis pas insensible puisque je reconnais que j’ai des sachets dans ma collection de thé.

Puis c’est toujours pareil il y a une question de qualité et si vous achetez le premier prix dans un magasin discount ou une marque un peu plus chère (les grandes marques de thé telle que Damman ou Mariage et frères proposent aussi des thés en sachet mais qui, ne se vendant pas en grands magasins, perdent l’aspect facile d’achat).

Il y a beaucoup de marques dont Lipton est la plus connue.
thé en sachet Damman

En fait, je pense que c’est comme pour tout il faut prendre les choses pour ce qu’elles sont.

Mes thés en sachet, je les choisis parce que j’apprécie les parfums et que quand mes mains dysfonctionnent où que je n’arrive plus à mettre un pied devant l’autre, j’apprécie d’avoir juste à faire chauffer l’eau. Et pourtant, je préfère de base les thés non parfumés et donc en vrac. Ah si, un autre moment où je consomme des thés en sachet avec plaisir, c’est quand j’égrène jour après jour mon calendrier de l’avant des thés !

 

Mais un peu comme un amateur de café qui va boire un cappuccino en poudre à la vanille et qui ne va pas en attendre un bon café bien torréfié, si je m’achète des sachets dans un grand magasin je ne m’attends pas à un thé millésimé.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez aussi lire « le thé ».

6 commentaires sur “Thé en sachet et thé en vrac

  1. Excellent, ce tour d’horizon qui me fait découvrir avec joie qu’il existe un calendrier de l’avent des thés ! Vivement Noël !!
    J’ai beaucoup aimé l’article sur Rue89 « J’ai essayé de boycotter Lipton pendant une journée », merci pour le lien.
    Echange de bons procédés : voici l’adresse du site de Nathalie, exclusivement consacré au thé (avec des quiz en prime !) http://www.divinithe.com/
    Et puis entre nous, l’astuce que j’ai trouvée pour faire du thé tout terrain sans sachet, c’est de faire du « vrai » thé en théière et de le verser ensuite dans un thermos pour la journée. Pas mal, non ? 😉

    1. Merci pour le lien. Je regarde ça de suite.

      Pour ton astuce, je reconnais j’ai la même sauf que ça ne tiens JAMAIS la journée!! Je vais m’offrir une piscine à thé!

  2. Bonjour,
    J’apprécie énormément votre franc parler, moi même étant un grand amateurs de thé, je peux vous dire que le thé en sachet est une arnaque, récemment il ont découvert que les sachets de thé contenaient des micro-plastiques extrêmement dangereux pour la santé.
    En tout cas les bienfaits du thé sont là, à tiens, justement cette semaine j’ai lu un très bon article qui parle des bienfaits du thé, jetez-y un coup d’œil j’en suis sur qu’il vous plaira.
    https://teapot-renaissance.com/blogs/infos/bienfaits-du-the

    1. Merci de votre commentaire.
      Vous avez tout à fait raison pour les thés en sachet, par contre dans le thé en vrac des études ont montré aussi qu’il y en avait une grande partie où il y avait des pesticides et autres substances pas très ragoutantes.
      L’article que vous avez mis en lien est effectivement très intéressant mais ce que je ne savais pas lors de l’écriture de mon article c’est que le thé peut aussi avoir des effets délétères.
      Par exemple, moi qui est de gros problèmes de vessie du à ma maladie, j’ai diminuer drastiquement ma consommation car la théine existe la vessie qui se déclenche alors beaucoup plus rapidement.
      Cela n’en reste pas moins ma boisson préférée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *