The end, autrement dit au revoir!

Un au revoir n’est pas forcément triste, celui là ne l’est pas en tout cas pour moi. 

Trois ans

Cela fait maintenant plus de trois ans que je tiens ce blog.Plume et encre pour dire au revoir
J’y ai écrit beaucoup d’articles.
Je vous ai raconté des bouts de ma vie, je vous ai parlé de la SEP, j’ai expliqué des problématiques dû au handicap et encore plein d’autres choses.
Beaucoup d’entre vous m’ont fait des retours, souvent très positifs.
Des gens merveilleux sont devenus mes amis.
J’ai certainement aussi beaucoup avancé sur ma route.
J’ai appris à m’exprimer, à parler de ma maladie mais aussi de ce que je ressentais.

Jour après jour

personnages humain féminin qui se couche les oreilles, a le doigt sur la bouche et ferme les yeux. Aujourd’hui, j’ai toujours une SEP.
Je me bats toujours avec des questions existentielles.
Mais surtout, je me débrouille pour vivre chaque jour du mieux possible.
Ma vie n’est pas parfaite, je ne ris pas à chaque instant, ni même tous les jours.
J’ai compris aussi que les autres me manquaient.
Être solitaire fait partie de moi mais la solitude, elle est plaisante quand on peut aussi ne pas être seule quand on en a envie.
Je veux prendre plus le temps de me reposer, de voir les gens que j’aime, d’aller me promener en écoutant les oiseaux., de faire des puzzles ou des origamis..
J’ai laissé passer des occasions énormes avec les personnes que j’aime, de construire vraiment un présent et un avenir riche.

Un bonheur qui n’aura rien d’éphémèrevol de papillon au dessus de l'eau

Je décide donc d’arrêter le blog.
Je ne vais pas le supprimer de la toile, je vais juste arrêter d’y écrire de nouveaux articles.
Arrêter complètement d’écrire n’est pas envisageable.
J’aime écrire mais je ne sais pas encore  de quelle manière je vais le faire.
Mes objectifs de sportif me prennent beaucoup de temps.
Je vais aussi continuer à partager avec des gens malades lors de conférence ou autres.
Mais avant tout, je veux ouvrir mes yeux et me créer une vie qui ne durera pas le temps d’un vol de papillon aussi beau soit-il.

Au revoir

Et surtout, je vais m’aimer et aimer mes proches.
Je vais construire une vie qui me plaise et me comble moi.
Et non pas seulement parce que les gens me renvoient une image de moi tellement positive que leur vision m’éblouie.
Une vie qui ne sera pas teintée en permanence de l’obligation de devoir prouver qu’une maladie ne nous met pas forcément à terre pour toujours.
Peut-être, que vous verrez un article de temps en temps, je ne sais pas !
Mais soyez en sûre , un jour vous pourrez me lire à nouveau ici ou ailleurs, quand le temps sera venu !
Je vous souhaite à chacun bon vent et d’arriver à faire de votre vie ce qui vous donne le sourire.

 

 

Au revoir.

6 commentaires sur “The end, autrement dit au revoir!

  1. Vous allez nous, me manquer mais je vous souhaite tout le bonheur du monde. J’ai beaucoup appris à vous lire, et, pour cela, merci. Merci pour la générosité et pour le partage. Mais chacun fait son propre chemin …..A vous le vôtre désormais.
    J’aurai toujours plaisir à vous lire ailleurs et sous une autre forme.
    Bises à vous.
    Ghislaine , une « amie » à distance

  2. Au revoir…. nous nous sommes connues sur les « cordées » puis nos chemins se sont séparés
    je te suivais de loin

    bonne route et plein de baisers
    Lucrèce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *