Ma première coupe du monde

Les enfants d’une école primaire m’ont soutenue pour ma première coupe du monde en juillet dernier et ils ont parlé de moi dans le journal de leur école.
Pour les remercier, je leur ai écrit un petit compte rendu ; je me suis dit qu’après tout vous aussi vous aviez le droit de voir un peu comment s’était passé ma première coupe du monde d’escrime.
Je vous donne le texte tel quel donc il s’adresse à l’origine à des enfants.

 

Pendant que vous partiez en vacances avec parents et frères et sœurs ou restiez à jouer chez vous en profitant des matins où le réveil ne sonne pas, je suis allée faire un petit tour en Pologne, à Varsovie exactement.carte-varsovie

 

Je n’y étais pas pour visiter ou me prélasser sur la terrasse d’un café mais pour faire de l’escrime.
Vous connaissais mon nom depuis l’an dernier, vous avez même parlé de moi dans le journal de votre école et décidé de me reverser les sommes récoltés grâce à sa vente.
Mais connaissez-vous ma tête ?

 

 

Circée alias Doucebarbare, l’escrimeuseMe voici en tenue d’escrime.
Est-ce la même que celle que vous avez mis avec votre maître d’arme ?

Vous voyez, je suis assise car je pratique en fauteuil roulant.

 

 

 

 

Stage d’escrime handisport en Angleterre

Les fauteuils ne bougent pas, c’est nous qui bougeons le haut de notre corps.
On a des grandes jupes pour éviter de se toucher les jambes puisque on n’en a pas le droit.

 

Coupe du monde d’escrime handisport à Varsovie

 

 

 

 

Je suis donc partie à la coupe du monde de Varsovie cet été avec l’équipe de France d’escrime handisport.
C’était ma première compétition dans un pays étranger.
J’étais un peu impressionnée !

 

 

 

Départ avec fauteuil d’escrime, housse d’escrime, et sac à dos.

 

 

La première étape a été de prendre l’avion pour Paris puis Varsovie avec tout mon matériel d’escrime, mon fauteuil de compétition, sans oublier ma valise !
Heureusement que je ne partais pas seule parce que sinon je crois que je me serais perdue au moins dix fois dans l’aéroport !

 

 

 

airport-hotel-okecieArrivé là-bas, on est allé dans un hôtel où il y avait de grandes salles où allait se dérouler la compétition.
Nous n’allions plus en bouger pendant cinq jours.

 

 

 

 

 

Pour vous donner une idée de la taille d’une des salles et vous montrer à quoi ressemblent les fauteuils sur lesquels on combat :

première coupe du monde

la salle de compétition

 

J’ai rencontré beaucoup de personnes et découvert les différentes étapes d’une coupe du monde.où le matériel s’entrepose
Déjà il faut faire vérifier tout notre matériel avant de pouvoir l’utiliser.
Il y avait au sous-sol une salle réservée à cet effet.
Avec le matériel de tout le monde entreposé.
Là, vous n’en voyiez qu’une partie !

 

 

 

 

Un match d'escrime handisportDurant les premiers jours, j’ai pu me reposer et récupérer du voyage car les épreuves femmes à l’épée avaient lieu l’avant dernier jour.
Il y a donc eu des épreuves aux trois armes : épée, fleuret et sabre.
Les hommes et les femmes ne tirent pas ensemble.
Il y a trois catégories A, B et C, elles ne se rencontrent jamais entre elles.
En effet, on est classé selon notre handicap dans l’une ou l’autre de ces catégories et on ne tire alors qu’avec les personnes de la même catégories que nous.
Moi je tire à l’épée et je suis catégorie B.

Comme dans toutes les compétitions il y a d’abord des tours de poules : ce sont des matchs en 5 points.
Selon notre classement à la fin de ces matchs on peut être éliminé.

Après, les matchs sont en 15 points et si on perd on est éliminé.
J’ai passé les poules et j’ai terminé la compétition 12ème.

 

C’était une très bonne première expérience.
Maintenant, il ne me reste plus qu’à travailler pour progresser et obtenir des médailles lors des prochaines coupes du monde.

Sur le même thème vous pouvez lire : Handi escrime créateur de mon sourireescrimeuse dans le monde du handicap.

Et pour suivre l’autre facette de ma vie, l’escrime : Association l’épée de Circée,  L’épée de Circée, un sport, des handicaps, une équipe.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

1 réflexion au sujet de « Ma première coupe du monde »

Laisser un commentaire

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading