Les rencontres et amis virtuels

Souvent les amis, on les connaît de visu, on les a déjà vu, on a déjà passé des moments ensembles.
Mais il y a aussi, les amis qu’on n’a jamais vu en vrai, ceux qui sont virtuels, ces liens un peu à part qui en sont pourtant.

Discuter en ligne

Je parle de discuter en ligne mais je ne suis pas sûre que tout le monde sache ce que cela veut dire.les supports virtuels
Il s’agit de discuter avec une personne par le biais d’internet.
Plusieurs possibilités pour cela.

On peut entretenir une correspondance épistolaire sauf que là point besoin de timbre, juste d’une boite mail.
On peut tchatter, s’envoyer des phrases simples à laquelle la personne peut répondre instantanément en utilisant une plate forme comme facebook par exemple.
On peut aussi se parler en utilisant un serveur vocal comme mumble, Teamspeack ou Skipe, là il s’agit ni plus ni moins d’un téléphone !

Il y a donc plein de manières possibles pour discuter avec une personne par le biais d’internet.
Vous pouvez discuter avec votre ami,e parti,e vivre en Australie mais vous pouvez aussi initier et entretenir une relation avec une personne que vous n’avez jamais rencontrée dans la vraie vie IRL (In Real Life) comme on dit en langage geek.

 

Des personnes que l’on ne connaît pas ?

Il y a aussi de nombreuses manières de rencontrer des gens par internet.

Certain rencontre leur chéri,e par des sites de rencontre via le net.girl-1031309_640

Les blogs aussi permettent des rencontres.
Je suis plusieurs blogs que j’apprécie et des fois à force de laisser des commentaires, un lien commence à se faire avec l’auteur.
Comme avec certain d’entre vous qui me laissent régulièrement des commentaires.

Un autre moyen sont les jeux vidéos en réseau.
En même temps, c’est toujours la même chose, on rencontre des gens par rapport à leur passion et à la nôtre.

 

Des amis virtuels, à quoi ça sert ?

C’est vrai ça après tout, si je veux rencontrer des gens, j‘ai qu’à bouger mes petites fesses et aller dans la rue.on court tout le temps
Croyez-vous vraiment que ce soit si simple ?

C’est vrai que par exemple, quand on pratique une activité, on peut s’y faire des potes voire des amis mais dans la rue, c’est nettement plus difficile.
Ce n’est pas pour rien que les rencontres amoureuses par site interposé ont autant de succès; il est difficile de nos jours, entre nos emplois du temps trop chargés, notre propension à courir d’une chose à l’autre, la méfiance des gens les uns envers les autres de faire des rencontres.

Bien sûr, que l’on peut penser que c’est dommage.
De par mon expérience, je dirais que c’est une manière comme une autre de rencontrer des gens, de ne pas rester seul,e (et je ne parle pas de rencontres amoureuses).

 

Ma thérapie

Pour moi, l’intérêt a été indéniable.
Tu ne me vois pasIl fut un temps après la survenue de ma maladie, où je me suis refermée sur moi même.
Je ne sortais plus beaucoup et la fatigue me faisait fuir tout ce qui ressemblait de prés ou de loin à une fête.

Peut être que cet aspect solitaire, je l’avais un peu avant, certainement même.
Il n’empêche que la maladie a démultiplié ce phénomène.

A ce moment là, je jouais à des jeux en réseau.
J’avais toute une troupe de potes (ma team) virtuels avec qui on discutait tous les soirs.

C’était facile puisque déjà, on avait le jeu en commun.
Et puis, personne ne voyait mon handicap, je me souviens même de certain de ces amis virtuels qui on appris ce « détail » plus de deux ans après notre rencontre.

Je me suis rendue compte assez tardivement que le fait que l’on ne me voie pas avait grandement faciliter le dialogue et ce pas de leur fait mais du mien.

 

Oui mais tu ne les connais pas

C’est une phrase que j’ai souvent entendu et pourtant.window-1716927_640
Mes amis virtuels, de jeu, on passait tellement de temps ensemble que j’en savais plus sur leur vie que sur certains de mes proches IRL (In Real Life – dans la vraie vie).

J’ai appris à cuisiner certain plat parce qu’il y en avait un qui était cuisinier, j’ai pu réparer mon ordinateur parce que un était informaticien, j’ai découvert plein de choses à propos de la vie à Monaco parce que l’un était monégasque….

Aujourd’hui, les rencontres que je fais grâce à ce blog notamment, bien-sûr qu’elles sont différentes de celles que j’entretiens avec mes amis il n’en est pas moins que ce sont de vraies relations avec échanges d’idées, fou rire, conseil
J’espère que pour certain, j’aurais l’occasion de les voir en vrai mais au fond cela n’a que peu d’importance si ce n’est le plaisir que j’aurais à leur offrir un thé.

Internet a été durant un temps ma seule fenêtre sur le monde, une fenêtre qui m’ a permis de repasser la porte et de retourner dans ce monde que je craignais.
Aujourd’hui, Internet est une multitude de fenêtres ouvertes sur des cultures, des personnes, des projets de vie que je n’ai pas l’occasion de croiser même en sortant de chez moi.

 

A visionner: Internet et la vrai vie?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

En savoir plus sur

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading