Changement de perceptions

Nos perceptions quand on est touché par une maladie chronique sont souvent amenés à changer, à évoluer. Elle nous amène à réfléchir sur des sujets de société, notre rapport aux autres, nos rêves et nos envies.

  • Quand la maladie chronique est un atout (enfin presque)

    TweetEt si nos maladies s’avéraient parfois être un atout? On en parle souvent en nommant tout ce que ça amène comme difficultés. Je pense surtout que ça complète la palette de nos caractéristiques et de nos forces. Quand la liberté ne va pas de soi Ce qui dérange beaucoup de personnes en ce moment n’est pas tant d’être bloqué chez soi mais surtout de savoir que l’on n’a pas le choix. Pouvoir sortir de chez nous, aller se promener quand bon nous semble, nous apparaît comme une évidence. Enfin en général. Il est certain que ce n’est pas un droit universel. Il y a des pays où sortir de chez…

  • Se donne t’on vraiment le droit au bonheur?

    TweetLe droit au bonheur…quel titre présomptueux. Dans un monde où beaucoup de choses vont à vau-l’eau, dire que tout le monde a le droit au bonheur ne semble plus si réaliste que cela. Toutes les injonctions que l’on entend à longueur de temps, ne facilitent pas non plus notre rapport individuel au bonheur. Est-ce que vous, ce droit vous parait aller de soi ou comme pour moi, ce n’est pas si simple?

  • Et si je ne voulais pas guérir?

    TweetQuel thème étrange pour une personne atteinte d’une maladie incurable: guérir . Il est étrange comme un si petit mot peut pourtant créer autant de paradoxes dans ma tête. Photo de Éric Talon, utilisée avec son aimable autorisation.

  • Vision de bisounours ou optimisme réel

    TweetLe sujet du jour vient d’une réflexion que je me suis faites en parlant avec une personne. Ma manière de voir le monde, d’appréhender ma maladie et le handicap est-elle nourrie de phrases toutes faites à la bisounours ou est-ce un réel optimisme ancré en moi ? Toile de Kohei Ohmori   Vive les bisounours J’ai souvent parlé de bisounours dans ce blog ! Non, je ne prépare pas une thèse sur le sujet. Par contre, j’utilise souvent ces petits personnages pour illustrer mon âme naïve. Pour rappel (et pour tous les trop jeunes pour connaître ce dessin animé), les bisounours sont des nounours colorés. Ils ont des pouvoirs du genre, envoyer…