Donner, partager et recevoir

 On apprend quand on est petit qu’il faut savoir donner.
On commence par nos jouets qu’on doit partager à la crèche, à l’école…

Partager

Selon le Larousse qui a une définition en six points (rien que ça!) partager c’est (entre autre) « donner une part de quelque chose à quelqu’un ».boy-1296625_640
Le partage est une valeur que souvent l’on apprend dés le plus jeune âge ou en tout cas, je me plais à le penser!
En tout cas, on peut effectivement commencer à partager vers 3-4 ans.
Avant, faudrait il déjà que l’on est conscience de soi et des autres, tout s’apprend en son temps !

On partage pour faire plaisir, parce que ça donne le sourire à son copain.
On partage parce que c’est une valeur que l’on sait juste.
On partage parce qu’on en a trop (oui ça paraît moins glorieux et pourtant ça reste du partage).
On partage parce que jouer à plusieurs est plus drôle que jouer tout seul.

Il y a de nombreuses raisons de partager.
Elles évoluent au fil du temps mais restent toujours plus ou moins les mêmes, c’est juste les mots ou l’objet du partage qui est différent.

Donner

Là encore la définition de Larousse est longue comme mon bras !
Ce que j’ai envie de retenir :  « Remettre quelque chose à quelqu’un, faire qu’il l’ait en sa possession ou à sa disposition ».

C’est aussi une notion qu’on est censé apprendre très tôt.
Tout le monde n’yDonner apporte pour autant, pas la même importance.

On peut donner de son temps, de son argent.
On peut donner un objet, un sourire.
On donne de l’espoir, de la joie.

On donne gratuitement, pour le plaisir.
On donne pour obtenir quelque chose.
On donne pour avoir une bonne image de soi.

Il y a tant de manière de donner, tant de choses à donner.

Ne nous leurrons pas ce n’est pas toujours désintéressé.
Mais moi, j’aime retenir l’aspect positif de ce mot.

 

Recevoir

La définition qui me plaît : « Entrer en possession de ce qui est remis, offert, envoyé, transmis par quelqu’un ».
Ce n’est pas la seule définition bien sûr.

On peut recevoir un cadeau.Recevoir c'est un peu s'ouvrir au monde
On peut recevoir de l’amour.
On peut recevoir de l’aide.

Mais ce qui n’est pas dit dans la définition, c’est que recevoir n’est pas si facile.
Peut-être que recevoir c’est accepter que l’on a de l’importance pour l’autre, que l’on mérite de l’attention de l’amour, un cadeau

Je connais des personnes qui ne supportent pas les cadeaux.
Cela m’a longtemps perturbé.
Était-ce juste pour se donner un air ou pour ne pas se sentir redevable?

Recevoir c’est un peu s’ouvrir au monde, aux gens et ce n’est pas si simple.

 

Un peu lié quand même

Je pense (comme vous, j’en suis sûre!) que l’on ne donne pas pour recevoir.
On n’attend pas un retour sur investissement du moindre sourire ou cadeau que l’on offre.

Donner a une valeur subjectiveJ’adore offrir des cadeaux.
J’en offre pour un anniversaire, un Noël, juste comme ça.
A mon frère, ma cousine, mon filleul, des gens que je rencontre sur le net, des personnes dans la rue.
J’offre parfois juste un sourire, une attention et des fois un super truc cher.
Je ne sais pas ce qui fait le plus plaisir, ce qui touche le plus.

Mais c’est vrai j’adore aussi recevoir !

J’ai découvert que l’on pouvait donner à quelqu’un, un jour sans avoir de raisons, que l’on pouvait même nous dire qu’on était débile ou « bonne poire ».
Mais j’ai aussi appris que des fois comme ça on reçoit un présent, un regard, un soutien.
On n’a rien demandé, on ne s’y attend pas, il n’y a pas de raisons objectives.
On ne peut pas quantifier ce geste qui aura été fait et pourtant ce sera une petite graine semée au vent.

 

Recevoir m’a rappelée que j’aimais donner

Dans mon dernier article, je vous ai dit que je ne savais plus vraiment pourquoi j’écrivais dans ce blog, je me disais que c’était peut être égoïste et inutile.
Puis, en début de semaine, j’ai compris.

J’ai certain jour, une chance insolente.Recevoir tant donne envie de donner
Il y a mes amis mais aussi des gens que je ne connais pas qui croient en ce que je fais,en ce que je suis et qui me donne de leur temps, de leur attention et même de leur argent (sponsoring).
Cette chance insolente, j’y ai peut-être contribué en croyant contre vents et marée en mes rêves.

Mais recevoir autant me donne envie de donner, de vous donner.
Vous avez réagi, vous m’avez dit que les articles étaient importants pour vous et du coup j’ai envie de vous les donner.

J’ai envie et je crois en ma volonté du départ de montrer, de dire ce que perdu dans notre quotidien on oublie de regarder.
J’ai envie de partager mon envie d’avancer non pas pour dire que je suis courageuse, que je suis une fille trop bien, juste pour que tout le monde ai aussi l’envie et la force même les mauvais jours, les jours de souffrance (Ma douleur ce brouillard), les jours de déprime (ces jours avec un peu de déprime dans l’air) de continuer à vivre et à sourire.

Parce qu’après tout c’est vrai, il y a des choses vachement belles dans ce monde un peu pourri !

 

Pour mieux comprendre pourquoi je ne suis pas courageuse: article de Vivre avec

6 commentaires sur “Donner, partager et recevoir

  1. c’est vrai qu’on ne donne pas POUR recevoir mais après avoir donné, on aime malgré tout bien recevoir…. Il ne faut pas que les choses aillent toujours dans un seul sens…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *