Je suis gay et alors !!

Aujourd’hui, voici les mots d’un autre pour parler de sa réalité. Mais surtout de ce que l’on ne pense pas, même si on sait son orientation où celles d’autres personnes.


Le coming-out envers soi-même


Je veux vous parler de ce que l’on peux appeler le coming-out envers soi-même.
Je ne sais pas si ça se dit, mais je trouve que ça sonne bien.

Quand j’étais au primaire. J’étais très proche de mon meilleur ami.
On passait des après-midi entières à discuter .

Je ne sais pas comment c’est venu mais, aux alentours de nos dix ans, on s’est mis à parler de deux garçons .happy-286154_640
On disait qu’on les trouvait beaux.
On s’imaginait qu’on allaient se marier avec eux (l’innocence de l’enfance!).

On ne savait pas réellement de quoi on parlait, quelle signification ça avait .
J’aimais bien ces après-midi au bord de la rivière où on parlait sans tabous de nos sentiments sans forcément se poser des questions existentielles sur notre orientation.

C’était plus simple

J’ai eu une adolescence assez mouvementée.
J’étais à l’internat ou j’ai eu mon premier rapport sexuel avec un homme.

Je me disais peux-être, inconsciemment, que c’était plus simple avec les hommes, que c’était normal, que tout le monde faisait ça.
Puis il faut dire qu’avec les oreilles décollées, un strabisme, des boutons partout, je ressemblais plus a un remake de la colline a des yeux qu’au prince charmant.

Quand je suis rentré au lycée ça a été la libération .
Je pouvais me refaire une réputation, recommencer a zéro, être ce que je voulais.

J’ai fait de nouvel rencontre et j’ai commencé à me poser des questions sur ma sexualité.
Je voyais des amis sortir avec des filles ou l’inverse .
J’étais plus jaloux des filles que des mecs.

Comme tout le monde

A un moment, j’ai voulu faire comme tout le monde: je suis sorti avec une fille .
Certain gay, ceux qui ont toujours été certain de leur orientation, diraient que je les dégoûte .
Moi, je leur dis bravo. Personnellement, je doute encore même si je pense être bel et bien gay.

Je suis resté neuf mois avec cette jeune fille.sunset-691995_640
J’ai fait les choses biens et je l’ai présentée a mes parents.
Ma mère était en admiration devant elle, elle la trouvait belle, gentille, polie, bref, parfaite.
J’ai tenté mais ça na pas marché.
Sexuellement c’était une catastrophe; je me disais que j’avais un souci parce qu’elle ne m’excitait pas du tout.

Une fois, un ami m’a demandé « mais, tu es gay? ».
J’ai dit non même si en réalité, je n’en avais aucune idée.

Hétéro curieux

Ma dernière année de lycée, j’ai rencontré un garçon qui était beau, italien, rugbymen, poète.
Il avait tout pour plaire!
Nous étions souvent assez proche l’un de l’autre corporellement parlant, même si ce n’est jamais allé plus loin.
Je suis tombé fou amoureux de lui au point qu’aujourd’hui si je le croisais, j’aurais le cœur qui battrait la chamade.
Bien sûr, il a fini par le découvrir et il a coupé les ponts.

J’ai alors commencé a me considérer comme hétéro curieux ce qui faisait beaucoup rire une amie.
Je suis passé par plusieurs phases durant cette période: des fois je me disais gay, des fois bi, des fois hétéro curieux.

 

Don du sang

Un jour nous voilà ma cousine et moi, parti pour allée donner notre sang en bon citoyen.
Elle était au courant de mes orientations et cela ne la gênait pas du tout.

Une fois arrivés au camion de don du sang, nous remplissons les formalités.
Je vois alors écrit « est-ce que vous avez eu des rapports sexuels avec des personnes du même sexe?« .
Je ne me suis pas posé trop de questions et je suis allé en entretien avec un infirmier où il m’a posé tout un tas de questions dont LA fameuse.
Je lui ai répondu que oui et il me semble que je lui ai dit que j’étais bi.

Il m’a alors dit que je ne pouvais pas donner mon sang parce que je faisais partie d’une population à risque.don-du-sang-gay
Je ne sais pas si c’est vrai qu’il y a plus de possibilités qu’un gay sois atteint d’une MST .
Par contre, je peux vous dire que quand tu commences juste à accepter d’être attiré par les hommes, ne pas pouvoir donner ton sang à cause de ça, ça fait un choc.
Cette période a été assez difficile parce que je ne savais plus quoi penser.

La grande ville

Après mon lycée, je suis parti à Lyon pour aller en école de comédie.
Elle s’appelait le gai savoir 😉 .
C’était un sacré pied de nez à mes doutes et craintes!

J’ai découvert les sites de rencontres, malheur ou bonheur je ne sais pas !
J’ai été volatile pendant un an; je sortais en boite gay avec une amie.
Je rencontrais des hommes sur les sites de rencontre.
Je ne savais toujours pas si j’étais gay ou bi.

Puis, j’ai rencontré un garçon et nous avons été en couple pendant 3 ans et demi.
Nous avons habité ensemble, pris un chat; c’était bien mais ça c’est terminé, c’est la vie .

Là, je me suis dit que j’étais gay et qu’il fallait que je l’accepte.
Je pense que j’avais du mal à m’accepter complètement en sachant que mes parents ne savaient pas ce qui se passait dans ma vie.
A l’heure où j’écris cet article, je le leur ai dit il y a 2 jours.

Suite au prochain épisode, si vous en avez envie!

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19546462&cfilm=228499.html
Pour aller plus loin quant à l’interdiction de don du sang pour des personnes homosexuelles: article de Courrier internationale, article de Slate, article d’un blog
Pour lire d’autres articles traitant d’un peu tout sur le blog:
Auteur, un métier à part entière, Les réveils de Maryread-Bonny.

2 commentaires sur “Je suis gay et alors !!

  1. Je tombe sur ce post un peu par hasard, le titre m’a interpellée et j’ai trouvé ça très intéressant de te lire. Merci pour ce témoignage.
    J’ai aussi été cette fameuse jeune fille qui plaisait bien aux parents mais moins au garçon 😉 J’ai été spectatrice d’une partie de ces interrogations et j’ai pu voir comme c’était compliqué.
    J’espère que tes parents prendront la nouvelle de façon positive.
    De mon côté j’ai revu ce bon ami de collège/lycée il y a plusieurs années maintenant et il était épanoui dans sa vie, en couple, j’en suis très heureuse. Je te souhaite la même chose 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *